Juste ajouté : Quantité Total Sous-total Livraison incluse en France Continuez à faire vos achats Panier En cours d'ajout... Merci! Epuisé Non disponible

Le yoga pour réduire la fatigue visuelle

Etre assis devant l'ordinateur pendant 8 à 12 heures peut avoir différents impacts sur votre corps. L'un des 1° inconforts subis est la fatigue oculaire puis s’en suivent les maux de tête et des dos. En effectuant régulièrement des exercices de yoga simples, vous pouvez réduire efficacement ces gènes qui accompagnent l'utilisation prolongée de l'ordinateur.

Etude médicale :

Une étude a été menée dans une société de développement de logiciels en Inde, elle a été demandé avec l'aide de 300 participants. La moitié devait inclure la pratique du yoga dans leur routine de travail quotidienne, tandis que les autres étaient placés sur une liste d'attente, en tant que groupe « témoin de contrôle ». Durant deux mois, le groupe « yoga » a pratiqué une heure par jour différents exercices de yoga pendant cinq jours par semaine. D'autre part, le groupe de contrôle a poursuivi d'autres activités récréatives pendant le même temps alloué au groupe de yoga.
 

Au début de l'étude, chaque participant a évalué les gènes et le niveau d'inconfort lié à la fatigue oculaire

À la fin de l'étude, on a constaté que les inconforts liés à la fatigue oculaire étaient considérablement réduits dans le groupe « yoga », tandis que le groupe témoin ne signalait aucun changement important dans leur problème oculaire. 

Le groupe de yoga a relevé des améliorations des symptômes suivants:

  1. Irritation 
  2. Yeux qui tirent
  3. Vision floue 
  4. Yeux secs 
  5. Rougeur

Les chercheurs ont rapporté que l'amélioration significative de la fatigue oculaire dans le groupe de yoga a été provoquée par une relaxation accrue. Lorsque le corps humain est dans un état détendu, les yeux clignotent instinctivement plus souvent, réduisant ainsi la fatigue oculaire.
 

Pratiquer le yoga :

Si vous aussi, vous envisagez d'effectuer quelques exercices de yoga simples afin de réduire la fatigue oculaire, voici le programme de l’étude:

  • 10 minutes de respiration régulée
  • 15 minutes de posture de yoga 
  • Exercices visuels de 10 minutes
  • Exercices articulaires de 10 minutes 
  • Relaxation guidée de 15 minutes

Vous pouvez choisir d'effectuer une version abrégée de ces exercices de yoga pendant les pauses déjeuner, avant de commencer à travailler ou chaque fois que vous en ressentez le besoin.
 

 

Exercices de yoga pour les yeux :

Voici les exercices visuels spécifiques qui se sont révélés très efficaces pour réduire la fatigue oculaire:

Mouvements oculaires :

Asseyez-vous et commencez à bouger vos yeux en déplaçant votre regard vers 8 directions différentes. Utilisez votre pouce pour diriger votre regard, en suivant ces instructions:

  1. Haut, bas 
  2. Haut-gauche 
  3. Bas-gauche 
  4. Haut-droite 
  5. Bas-droite
  6. Rotation dans le sens inverse des aiguilles d’une montre
  7. Rotation dans le sens des aiguilles d'une montre

La flamme :

Pour cet exercice, il vous faudra une bougie. Placez la bougie allumée au niveau des yeux. Commencez par fixer sur la flamme, sans cligner des yeux. Au bout d’une minute, commencez à défocaliser  et regardez divers points plus éloignés que la flamme. Effectuez l'exercice plusieurs fois.
 

Réchauffement des yeux :

Assis sur votre chaise, frottez-vous les mains afin de réchauffer vos paumes. Lorsqu'elles sont chaudes, fermez les yeux et posez les deux mains dessus. Ceci bloquera les sources de lumière externes et permettra aux yeux d'absorber la chaleur de votre main. Prenez 10 respirations profondes et relaxantes puis répétez l’exercice si nécessaire.

Pour améliorer s'autant plus les effets positifs de ces exercices, portez des lunettes anti-lumière bleue lorsque vous êtes devant vos écrans !

Difficultés oculaires au travail

Nous passons de longues heures au travail, cet environnement peut avoir au quotidien diverses influences voire même risques sur notre santé visuelle à long terme.

L’éclairage :

Un mauvais éclairage est un problème récurrent lorsque l’on travaille surtout dans les environnements de bureau. L’idéal est de travailler à la lumière naturelle ce qui nous permet d’être plus détendus. Malheureusement beaucoup trop de bureaux sont mal éclairés et la principale source de lumière est la lumière fluorescente, les tubes néons. Cette lumière est blanche mais scintille beaucoup en émettant des pics de certaines longueurs d’ondes ; ceci engendre de la fatigue visuelle.

En plus de ces questions d’illumination, il ne faut pas oublier que nous passons beaucoup de temps face à nos écrans d’ordinateur eux-mêmes source de lumière et d’éblouissement et de fatigue visuelle. Nos yeux sont exposés à une affluence d’images : images pixélisées de l’écran mais aussi le ou les reflets de notre entourage. Ceci est très fatigant et la réalité de nombreux actifs passant 8h sur les PC. C’est pourquoi il est impératif de positionner son écran afin que celui-ci ne reçoive pas le reflet de lumière.

Nous devons prendre en compte le fait que les appareils électroniques émettent leur propre lumière avec un pic de lumière bleue nocive importante, nous devons donc nous protéger de leurs effets négatifs en évitant les abus et en portant des lunettes anti-lumière bleue.

Les environnements :

La température est une fréquente source de conversation au bureau ; il y a ceux qui ont froid, ceux qui ont chaud ! Les chauffages, clim réversibles fonctionnent à bon train… Quelle incidence pour les yeux ? Ces systèmes de chauffage assèchent l’atmosphère et entraînent un problème oculaire répandu : le syndrome de l’œil sec. Les yeux ont tendance à s’assécher après les heures passées à se concentrer et à travailler car nous clignons peu pour humidifier nos cornées.

Pour ne pas ressentir ces gènes, les lieux de travail devraient être ventilés de manière naturelle le plus possible si cela n’est pas faisable il y a toujours l’option d’installer des humidificateurs pour conserver une atmosphère saine.

La fatigue oculaire :

Plusieurs facteurs sont donc nuisibles à notre vue au travail si bien que la fatigue visuelle et le stress oculaire sont incontournables. Pour en minimiser les effets il est important de reposer ses yeux régulièrement en regardant au loin, en faisant des pauses et quelques exercices simples pour se relaxer.

La fatigue visuelle ne doit pas être confondue avec la presbytie, défaut visuel lié à l’âge apparaissant après 40 ans et altérant la vision de près. Certaines personnes ayant des difficultés en vision de près l’assimilent à la fatigue visuelle alors qu’ils deviennent presbytes ! La solution la plus simple pour y remédier : les lunettes de lecture équipées de verres dégressifs.